top of page
une vague

LIBRE, AUTHENTIQUE ET ALIGNÉ

Dans les années 80, Jean-Pierre Hubert a créé le concept de sophroanalyse, tandis que dans les années 90, le docteur Claude Imbert l'a développé dans ses recherches cliniques sur les mémoires intra-utérines.

La sophroanalyse s'inspire alors de l'analyse transactionnelle et de la sophrologie.

Actuellement, la sophroanalyse utilise différentes pratiques thérapeutiques en fonction de la sensibilité et du parcours de chaque thérapeute. De mon côté, j’intègre dans ma pratique, la psychanalyse, la sophrologie, l’analyse transactionnelle, l’ennéagramme, la méditation, le jeu en Echo et des protocoles créatifs et énergétiques.

Il est possible d’explorer les périodes de sa vie jusqu’à la vie Intra-utérine dans ce travail d'introspection. Pour le docteur Imbert, "tout se passe avant la naissance". La période de vie Intra-utérine détermine la vie future du bébé, le fœtus entend.
Les bruits extérieurs, les émotions vécues par la mère, et parfois celles liées à la généalogie sont perçues par la plasticité et la sensibilité du bébé.

 

La sophroanalyse permet de nous libérer de nos transes hypnotiques, croyances limitantes et cuirasses émotionnelles.

 

Elle nous invite à explorer nos mémoires enfouies pour pacifier notre histoire et devenir un "être" complet, conscient et vivant harmonieusement.

C'est un travail introspectif dans la bienveillance et la curiosité.

Dans cette approche psychocorporelle, nous nous intéressons à ce qui est présent, ce qui se manifeste, ce qui vibre, ce qui est silencieux, ce qui est visible, invisible ou sous-jacent.

Les outils d'exploration sont la sophrologie statique et dynamique, l'analyse transactionnelle, la méditation, le jeu en écho, l'ennéagramme, la pnl, et des protocoles énergétiques et créatifs..

A propos
Consultations
Témoignages

Stéphanie B.

11/01/16

Paris

35 ans avocate d'affaires à Paris. J'ai un métier très prenant et très stressant. Je me suis retrouvée submergée par de nombreux dossiers à gérer, toujours dans l'urgence. Je ne dormais plus, j'étais au bord de craquer. Ma sœur m'a conseillée de consulter et elle m'a parlé de Mr Guillaume Babinet. Environ deux ou trois mois après un suivi d'une séance par semaine, je respire enfin, j'arrive à dormir, je ne me laisse plus envahir par le stress, j'arrive à prendre du recul et je me sens beaucoup moins fatiguée, alors que ma charge de travail n'a pas diminué. Aujourd'hui, je continue un suivi régulier, c'est un moment pour me ressourcer de façon efficace et j'utilise aussi régulièrement les techniques que m'a apprises Mr Babinet. Je suis ravie.

Alain C. 

03/07/17

Brétigny sur Orge

52 ans - Cuisinier - Bretigny sur Orge. C'est ma femme qui m'a poussé à consulter, moi au départ je ne croyais pas à tout ce qui est psy etc... J'ai commencé à picoler très jeune, dans mon métier les occasions sont quasi quotidiennes.  J'y suis allé sans trop y croire, mais aujourd'hui l'alcool est devenu un vrai problème dans ma vie. Je ne sais pas si je réussirai à sortir de l'addiction, mais grâce aux travail avec monsieur Babinet, j'ai diminué ma consommation journalière et je suis beaucoup plus posé qu'avant et plus respectueux des autres, de mes proches et de ce qu'ils peuvent ressentir. C'est que du bénéf...

​Caroline S.

04/06/17

Le plessis Robinson

45 ans - En recherche d'emploi - Le Plessis Robinson. Je suis en plein divorce et je me suis arrêtée de travailler il y a 20 ans, pour élever mes enfants. Aujourd'hui, ils n'ont plus besoin de moi, je me retrouve seule et je n'ai pas du tout confiance en moi. Je ne savais pas par où prendre ma vie, ce qui m'arrivait était pour moi insurmontable, je n'avais pas les clés pour aller vers les autres, j'ai même pensé au suicide. Une de mes amies m'a conseillée de me faire coacher. Au départ j'étais sceptique. J'ai cherché des infos sur internet, j'ai vu le site de Mr. Babinet, je ne sais pas pourquoi mais ça m'a parlé. J'ai pour l'instant fait 3 séances et déjà j'ai retrouvé confiance. Mr Babinet a tout de suite mis le doigt sur mes qualités et mes points forts et il m'a donné les clés pour les cultiver et les mettre en avant. Il me reste encore deux séances et aujourd'hui je sais que si j'ai besoin, je pourrais faire appel à lui. J'ai eu deux entretiens pour du travail et je commence une période d'essai dans une agence immobilière dans une semaine. Si j'avais su, je me serais fait aider beaucoup plus tôt. On perd beaucoup de temps dans la vie à croire qu'on peut tout réussir seule.  J'aurais peut-être quitté mon mari avant, ce qui est aussi un progrès dans ma vie.

Please reload

bottom of page